Pages

samedi 30 mai 2009

Who the f*ck is Frankmusik ?


Frank.. quoi ? Frankmusik. Tout le monde en parle sur la blogosphère mais qui est il ? Que fait il ? J'arrive. Frankmusik, c'est un jeune homme de 24 ans, Vincent Frank de son vrai nom. Outre les remix qu'il a réalisé pour Lady Gaga, Pet Shop Boys, Alphabeat, Mika ou encore Keane, c'est sa musique qui marquera les esprits. Pour être plus précis, le monsieur a sorti il y a 2 ans un EP, "Frankisum", où se trouvait, entre autre, 3 Little Words et le futur single, Confusion Girl (dans des versions demos). Pendant ce temps, Vincent buzze sur la blogosphere et se prend en vidéo tel un Calvin Harris. Il pose même nu à 2 reprises (ce qui devrait plaire à certains, les commentaires à propos de son derrière étant fort élogieux), bref, la machine est lancée. En un rien de temps, l'anglais sort 3 Little Words et Better Off As Two, 2 titres tubesque qui se verront agrémentés de clips (celui de 3 Little Words est assez drôle, avec Vincent qui danse sur des grandes touches de piano). In Step sort dans l'anonymat en vynil ... Le buzz augmente chez nous avec la présence en coming next du Grand Journal de 3 Little Words.
Depuis, on annonce son premier album, très attendu au tournant au sein de la rédaction d'Hall Musique. Celui ci, intitulé "Complete Me" sort le 27 Juillet.
J'oublie de vous dire que Frankmusik, c'est un peu de cet nu rave actuel qui ne vient pas de chez nous, celle que l'on retrouve dans les productions de Little Boots, de La Roux, sorte de dandy electro à la sauce Pet Shop Boys, avec un côté gay friendly pas déplaisant. De toute manière, si vous n'êtes pas rassasié par les versions originales, bon nombre de remix par des artistes prestigieux se trouvent un peu partout sur le net, tel ceux de Kissy Sell Out, Don Diablo, Boys Noize (qui a retravaillé certains de ses morceaux) ou Fan Death.
Quoi ? Encore en manque ? Bon, vous trouverez également les reprises de Rehab (Amy Winehouse), Every Breath You Take (The Police) sur la toile.
Dans un avenir proche, nous savons que vous vous délecterez du clip de Confusion Girl. Pour l'instant, je vous laisse avec ceux de Better Off As Two et de 3 Little Words.



Better Off As Two


3 Little Words
Lire la suite >>

Clip | Black Eyed Peas - I Gotta Feeling

Les Black Eyed Peas sont en train d'avaler tout le monde, concurrence et public mélangés au fur et à mesure que leur album, The E.N.D arrive. Alors que Boom Boom Pow explose les charts, le nouveau titre, I Gotta Feelin' vient de se voir octroyer son propre clip. Un clip qui a du mal à rester sur la toile pour le moment, et oui la maison de disques veille au grain. Sinon, on dit bonjour David Guetta.



Lire la suite >>

La chanson du jour HM | Pixie Lott - Rolling Stone



Elle ne sera donc officiellement pas une énième AmyCilmiDuffy.
Ouf !

Vous pouvez improviser un twist, oui.


PS : J'ai assez longuement hésité avec Without You, dévoilée ... ben il y a longtemps ! (Bien le merci !)
Lire la suite >>

Dan Black, un servant en solo


Je l'avoue sans honte, je comptais faire un article introduit par un "Vous avez aimé Umbrella ? Vous aimerez ce plagiat honteux de Dan Black". Trop vite Stéphane, trop vite. Heureusement, j'ai fait mes petites recherches et ai pu lire que Symphonies, premier vrai single solo de Dan Black, ex-Servant (Orchestra, Liquify, Hey Lou Reed, notamment) comprenait un sample officiel d'Umbrella. Ceci expliquant donc mon envie de crier "You haaaaave my heart".

Bref, Symphonies, dont le clip vient d'être dévoilé, est le premier single issu de l'album Un. Un album attendu pour le 29 juin en Angleterre (une semaine après Frankmusik, le même jour que La Roux. Vous allez en manger de la critique !). Le clip emmène Dan dans l'univers de plusieurs sortes de films, naviguant entre les registres et mettant en exergue les paroles du titre. Après plusieurs écoutes du titre, je dois avouer que passer le scandale (injustifié) du plagiat éhonté, cette orchestration légère et planante, ce rythme dans les paroles, tout me plaît beaucoup.

Donc, pour le clip, c'est par ici :



Et concernant les autres titres déjà connus (et ayant bénéficié d'un clip):

Une évolution assez évidente donc, assortie d'une vraie "hype" en Angleterre, pour l'ex-Servant.
Une évolution que j'applaudis.
Lire la suite >>

Bat For Lashes - Pearl's Dream


"Pearl's Dream"... tel est le nom du nouvel extrait de "Two Suns", le second album de Bat For Lashes (sorti depuis le mois d'Avril 2009). D'après la news postée sur le site officiel de la chanteuse, ce single sera commercialisé le 22 Juin 2009 chez nos amis anglais. Pour le format vinyl, un remix de "Sleep Alone" (piste 2 sur "Two Suns") par David Sitek sera disponible tandis que deux chansons live seront incluses sur l'édition digitale du dit single.

Bien entendu, une vidéo a été réalisée afin d'accompagner cette excellente piste aux sonorités pop/alternative: tout comme pour "Daniel", un soin tout particulier a été accordé pour ce clip car l'ensemble est assez sombre mais au combien esthétique. Je vous laisse juger du résultat par vous-même. Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur l'un des deux liens ci-dessous!

Lire la suite >>

Gia Farrell - New Religion


Quelqu'un se souvient de la chanteuse américaine Gia Farrell? Personne? Allons, je suis sûr que si je vous parle de "Hit Me Up", des souvenirs remontent en surface? Toujours pas? Et bien figurez-vous que ce single figurait dans la bande originale du film d'animation "Happy Feet" (en 2007). Malheureusement, Atlantic Records, la maison de disques de la chanteuse à l'époque, remercie l'artiste à la fin de l'année 2007 (sans même lui donner la possibilité de sortir un album studio).

Bien décidé à ne pas abandonner sa carrière, Gia continue de travailler durement dans le but de refaire surface sur la scène musicale. La semaine dernière, le nouveau site officiel de la chanteuse (OfficiallyGia.com) a été mis en ligne et une nouvelle chanson (sous sa version demo) a été postée sur ce même site: "New Religion". Il s'agit d'une piste pop/R&B pour le moins correcte qui devrait plaire à ses fans (ainsi qu'aux fans de ce genre de piste). Pour accompagner cette chanson, une petite vidéo en noir et blanc a été réalisée: il n'y a rien d'exceptionnel mais c'est un plaisir de voir la frimousse de la chanteuse.

Pour conclure cet article, voici la vidéo de "New Religion".

Lire la suite >>

Critique | Sia - Some People Have Real Problems

Sia, grande prêtresse de l'interprète de Breathe Me, principalement connu pour avoir clôturé la série Six Feet Under et dont on avait déjà fait la pub, a livré sa dernière galette en Janvier 2008. Un petit bout de temps qui n'entache en rien la virtuosité de Some People Have Real Problems. Et elle, c'est quoi ses problèmes ?

La mélancolie ? Fort possible. Sia pleure son amour perdu dans You Have Been Loved, ballade hautement mélancolique, le rêve et se le remémore chaque soir dans un I Go To Sleep berceur, aux notes si douces que l'on aurait envie de les caresser, un vrai vertige aérien, avec un pont aux airs de ballet. Le négatif Beautiful Calm se confond entre un médiocre Lentil et un bien plus brillant Lullaby.

Et en même temps, on ne peut s'empêcher de voir dans la plupart des titres et des sonorités une ambiance positive. Elle ne pleure pas la mort (d'ailleurs la mort par chocolat, la mort de tristesse n'existe pas pour elle), nous livre un exercice de style entraînant avec Academia, jeux de chiffres, lettres et formules. Entre deux remerciements à ses sandales (I'm glad somehow I got some brains down there at least) qui restent noires, elle n'hésite pas à jetter son mec dans The Girl You Lost To Cocaine (I don't need drama). où à retomber ouvertement en enfance dans Playground. Les deux perles de l'album étant incontestablement Soon We'll Be Found et le pêchu et plus efficace qu'une verre de jus d'orange Buttons. On pensait Sia triste, dramatique, chiante presque. On est à l'opposé, car même si l'opus s'écoute très facilement sous la couette ou au coin d'un feu, il apporte cet petite baume, ce grain d'espoir et de réconfort. Une chose est sûr, on oublie nos problèmes pendant toute l'écoute. Quant à ceux de Sia, on lui fait confiance pour les régler et en trouver de nouveaux d'ici le prochain album.


Retrouver un live de Buttons, et pas des plus habituels.



Lire la suite >>

Green Day - 21 Guns


Vu qu'Eminem est un peu en train de leur faire la nique côté albums et que leur titre Know Your Enemy ne s'impose pas vraiment dans le monde, Green Day sort la carte Boulevard Of Broken Dreams. Un mid-tempo presque aussi efficace à l'accent historique. Le titre fait référence aux 21 coups de canons que l'on tirait dans la Marine pour montrer aux navires ennemis que l'on ne possédait plus aucune arme, annonçant ainsi une trève. Aussi utilisé lors des cérémonies de commémorations (aux Etats-Unis, au Bangladesh, en Israel ou encore en Angleterre), 21 Guns parle ici du fait d'être tellement desespéré que l'on en vient à commettre l'irréparable, et malgré tout, on peut toujours être héroïque et se rendre sans causer davantage de dégât. L'addiction vient rapidement, mais on déconseille une consommation modérée.


Lire la suite >>

Critique | Elena - Te Ador


Vingt-trois printemps et déjà trois albums à son actif. La belle plante roumaine n’en était pas à son premier coup d’essai avec The Balkan Girls. C’est pourtant ce titre qui vient de donner un relan à sa carrière et a titillé notre attention. Un corps bronzé, une mélodie ensoleillée, un texte dense (cherchez l’intrus), Il n’en fallait pas plus pour nous faire succomber. Coup de projecteur sur l’album Te Ador, dont le single est extrait. Ca va tourner sur nos platines tout l’été…

Thalia a du mouron à se faire. La bombe mexicaine a trouvé plus jeune, moins botoxé (ça on ne le garantit pas) et aussi talentueuse qu’elle. Une adversaire de poids, surtout de charme, qui chasse sur ses terres : celles de la pop latino. C’est en effet aux couleurs de la musique latine que se décline l’essentiel de Te Ador, troisième opus d’Elena Gheorghe. Sorti en 2008 puis réédité en mai 2009 pour accueillir The Balkan Girls, il contient douze titres et deux remixes. Point commun à neuf d’entre eux ? Le roumain. Une langue barbare, un peu sèche… Non, en fait tout le contraire, sans même comprendre un traitre mot, on est charmé par ce mélange de latin et langues slaves. Un petit accent chantant à rapprocher de l’italien que la voix d’Elena très sucrée mais en valeur le temps d’un album. Une fois passé l’enrobage, la friandise se révèle tout aussi douce.

L’honneur du plus succulent revient à Te Ador, premier single et sorte de musique pop/r’n’b torride. Question originalité, vous repasserez mais au moins ça colle à l’image de la chanteuse, qui s’illustre en beauté dans ce domaine. Comme beaucoup de chansons sur le disque, on retrouve des cuivres, la note un peu folklorique essentielle - Elena met souvent en avant sa bande de musiciens dans ses clips, souvenir de son ancien groupe. Ca n’a pas l’ambition de la musique tzigane, ni l’esprit mais on sent une influence, aussi minime soit-elle, jusque dans cette pop contemporaine.

Dans un genre plus largement latino, Jumătate, O Nouă Viaţă, ou encore Spune-Mi ne dépareilleraient pas sur les albums de Thalia (et plus particulièrement Lunada), Paulina et Shakira (dans ses pires moments, on est d’accord). Des morceaux à la fougue toute relative (c’est pas l’orchestre de Kusturica non plus) , mais qui communiquent une envie certaine de danser. Dans la liste, le second est notre préféré, son refrain endiablé offre assez de substance pour enchaîner quelques déhanchés. Difficile de s’imaginer à Bucarest par -15 entre toutes ces pistes.

La découverte continue et une certitude : Elena a l’Amérique latine dans la peau. Tot Ce Vreau nous plonge dans l’univers des Caraïbes : rythme langoureux mais dont la nonchalance finit pas peser après trois minutes, dommage. Même constat pour Promisiuni et Pȃnă La Stele (deuxième single et unique slow, quand même bien mignon), qui en plus sont les seuls à ne pas nous faire rêver de mers chaudes. A l’inverse Zile Şi Nopti, une des meilleures productions pourrait devenir un tube de l’été chez nous. Ce titre est au moins aussi efficace que The Balkan Girls, celui que tout le monde connaît et qui donne un excellent aperçu de la qualité et de l’ambiance générale.

L’album se termine et on entame un virage à 180°. D’abord avec I Love You plus teinté dance-pop et qui rappelle agréablement l’album Overdrive de Katerine Avgoustakis, pour ne citer que lui. Un genre qui convient autant à l’artiste roumaine, et lui assurerait peut-être davantage de fans.
Ensuite la dernière bonne surprise, la cerise sur le gâteau c’est My Superstar; un duo dance en italien, anglais et roumain (à confirmer pour la troisième) avec un chanteur italien (d’origine roumaine) Ciro De Luca. En trois minutes, on a l’impression de toucher du doigt un bout d’Europe. Une mode dans les pays d’Europe orientale, puisque Paparizou avait déjà tenté le coup avec Heroes, mix de trois langues.

On garde : Te Ador, Zile Şi Nopti, The Balkan Girls, My Superstar, Lângă Mine, O Nouă Viaţă, I Love You
On zappe : Tot Ce Vreau, Promisiuni

Malgré son échec à l’Eurovision, sa carrière est au beau fixe et son agenda ne désemplit pas. Elena est nominée comme meilleure chanteuse aux Romanian Music Awards 2009. Kalachnikov au bras, elle pose pour la couverture du dernier numéro de Maxim en Roumanie. On pourrait vous vanter d’autres atouts que sa musique… La danse, voyons !


Elena - Te Ador

Elena - The Balkan Girls
Elena - Pȃnă La Stele
Elena - Zile Şi Nopti

Deux clips de son premier album
Elena - Vocea Ta
Elena - Ochii tăi căprui
Lire la suite >>

vendredi 29 mai 2009

Prochainement, en UK


Histoire d'atteindre le million chez les Anglais, Beyoncé va livrer à ses fans une des meilleures chansons de son opus I Am... Sasha Fierce: Sweet Dreams. Non contente de sortir les plus mauvais titres aux États-Unis (Diva, Ego...), l'abeille fait les yeux doux à l'Europe. Logiquement, Radio devrait suivre. On attend un clip et une confirmation pour l'Europe entière. Bon par contre, on a pas d'interview, hein.


Lire la suite >>

#12 | La Pause People



Comme chaque semaine, le point sur l'actualité people.

Suite du feuilleton. Dans cet épisode, "J'ai un peu défoncé Riri mais j'étais en colère, c'est rien", Chris Brown se défend comme il peut. Et vu qu'il passe pour un raté violent auprès de plus ou moins tout le monde, il a mis en place une technique empruntée directement à Miley Cyrus, 16 ans d'âge. YouTube est donc son nouvau copain, et Chris s'y défend de ne pas être un "monstre". "Tous ceux qui me déteste, il ne sont bons qu'à me détester. Mais à tous mes vrais fans, je vous le dis, je ne suis pas un monstre". Au passage, il nous laisse entrevoir la perception d'un futur album. On attend avec impatience le "Only God Can Judge Me", kassedédi à M.Pokora. Rihanna sera par ailleurs présente à la cour lors de l'audience du 22 Juin prochain. Si témoignage il y a, vous retrouverez tous les détails d'ici peu.



Britney a tourné ces deux derniers jours son prochain clip Radar. Ca lui fera toujours un clip potable pour une chanson de Blackout. Entre baignades avec les dauphins (et ses fils) et la reprise de la tournée, Britney s'est donc transformée en femme du monde, dans une atmosphère équestre. On la voit d'ici balancer son chapeau et nous fair un hair flip à dos de chameau. En attendant, on vous offre les premières photos.



Barbra Streisand (bah non, elle n'est pas morte) prévoit d'écrire un livre sur... sa maison. Pour tout savoir de l'architecture, des plans, de la déco, de comment marche les toilettes de Barbra ou si vous êtes curieux de savoir en quel bois est construite sa table à manger, attendez patiemment (non, pas sa mort, toujours pas) le sortie de My Passion For Design.

La citation de la semaine revient à Katy Perry. Une sorte de sous Lady Gaga, mais qui ne se prend pas non plus pour de la gnognotte: "Perez [Hilton] sait que j'aime que toute l'attention soit portée sur la musique, il sait que mon boulot est dur et que je bosse chaque jour car rien n'est gratuit - je ne suis pas une petite conne de pseudo pop star complètement idiote qui s'est perdue au beau milieu d'une île." On lui reconnaîtra ça. C'est fou, d'un autre côté on avait Lady Gaga qui nous avouait qu'un mec n'avait besoin que d'une grosse kikounette pour lui plaire et de l'autre Kanye West qui faisait une confession choc: "Je ne suis pas fana de lecture. [...] Et j'en suis fier".

James Brown, décédé le 25 Décembre 2006, a du avoir du mal a réposé en paix. Depuis plus de 2 ans, sa famille se battait pour récupérer l'héritage laissé par le chanteur. Mais voilà, il fallait pour tout cela savoir si son mariage en 2001 était légal et si son fils était bien le sien. Tout ce rafus a dernièrement trouvé sa fin: près de la moitié de sa fortune a été donné a des oeuvres de bienfaisances, un quart à sa femme et son fils donc, reconnu comme tel, et le reste à ses six enfants, désormais adultes. Et évidemment, tout le monde est ravi.

En vrac, Madonna ne s'est pas marié, on devrait très bientôt revoir Jessica Simpson dans un projet de télé-réalité, les prochains MTV Video Music Awards devraient avoir lieu le 13 Septembre prochain (à suivre sur Hall-Musique, comme l'année dernière), et côté news française, revivez le fabuleux kissou qui a du choquer la ménagère de 50 ans d'M6 Mardi dernier, ici.

Lire la suite >>

Prochainement, sur le blog


Nous vous avons parlé du talentueux suédois Jonas Oakland ici.
Retrouvez dans quelques jours une interview du chanteur, par Aurélien.

Notre seconde interview, après celle d'Erik Hassle, il y a quelques mois.
Ouais, c'est assez classe, ouais.
Lire la suite >>

C'est sur la toile...


Le Nouveau Placebo.
Battle For The Sun, prévu le 9 Juin.
On ne vous aidera pas à le trouver, chacun son dealer.

Cependant un titre semble déjà faire la différence: Julien.
Lire la suite >>

Jessie James - Bullet


La dauphine de Christina a plus de mal à grimper dans les charts qu’à grimper au rideau. Wanted le premier single de Jessie James, après un parcours d’un mois vient juste de rentrer dans le Top 30. Une progression lente mais honorable, la chanson n’ayant pas le soutien de radios influentes comme Z100 (les boss de New-York) ou Kiis FM (Los Angeles). Au vu de ses audiences récentes, il suffirait d’un beau geste de ces radios (Cause she only wanna be wanted by you ?) pour que le titre explose. Pourvu qu’Island se montre patient…

En tout cas la course n’est pas encore finie, que la miss assure déjà ses arrières. Il a quelques jours elle a confirmé auprès de son fan #1 (pas un illuminé rassurez-vous) quel serait le deuxième extrait : Bullet. Une chanson dans le même trip que Wanted, pop song légère aux effluves country (plus nettes cette fois). Ca sent le Texas et le Cowboy, cet autre titre de Jessie déclaré fut un temps comme premier single. Un choix judicieux, car il fait l’unanimité auprès de tout ceux qui l’ont écouté, à la différence de Wanted qu’on reproche d’être trop entendu. Cet extrait, co-écrit par la Reine actuelle des charts Katy Perry, débarquera sûrement en radio dans le courant ou à la fin de l’été.

Son premier album homonyme verra lui le jour, le 14 juillet (aux USA of course). Il devra se battre contre les nouveaux Jordin Sparks et Rascal Flatts, pas gagné d’avance…

Jessie James - Bullet
Lire la suite >>

[Clip] Regina Spektor - Laughing With

Il y a un peu de plus de 15 jours, j'ai présenté "Laughing With", le tout nouveau single de la chanteuse américano-russe Regina Spektor. Aujourd'hui, je vous invite à découvrir le très beau clip qui accompagne: c'est poétique, riche en petits effets spéciaux et l'ensemble met bien en valeur la chanteuse. Je vous laisse admirer le résultat en cliquant sur le lien ci-dessous! Bonne découverte!

Lire la suite >>

[Critique] Mandy Moore - Amanda Leigh

En 2007, la jeune artiste américaine Mandy Moore revenait sur le devant de la scène avec « Wild Hope », un album qui, malgré les bonnes critiques reçues, ne marchera pas vraiment dans les classements US. C’est aussi au travers de cet album que la chanteuse confirme son changement de style musical. Deux années après la sortie de ce disque, Mandy revient avec un nouvel album original (produit par Mike Viola) sorti depuis le 26 Mai 2009 sous un nouveau label (Storefront Records): « Amanda Leigh ». Rien que pour vous, lecteurs, voici mes petites impressions sur ce disque.


Pour ouvrir ce nouvel album, autant y aller en douceur: Mandy Moore l’a visiblement compris puisque « Merrimack River », la fameuse piste d’introduction est une charmante folk/acoustique très bien interprétée qui ravira les fans de ce genre musical. Plus loin dans l’album (en piste 7), nous retrouvons un petit interlude du même nom qui, sans être indispensable, passe très bien. Après cette douce entrée en matière, la chanteuse décide de passer aux choses puisque « Fern Dell », la piste suivante, est une piste pop/folk plus dynamique et au combien rafraîchissante. Sans être aussi fraîche, la piste country/folk qu’est « I Could Break Any Day Of The Week » (le single promotionnel de l’album) s’écoute avec toujours autant de plaisir. Et pour ne rien gâcher, l’interprétation proposée par Mandy est irréprochable. « Pocket Philosopher », la piste suivante, est certes, un poil plus calme mais musicalement, la chanson est un peu plus riche (avec une petite touche jazzy) et qui plus est, bien écrite au niveau des paroles : au travers de cette chanson, on sent que la jeune femme s’est énormément investi dans l’écriture de ce disque. « Song About Home », une ballade acoustique que l’on croirait presque issue d’une BO de film, vient confirmer cet aspect tant la composition est réussie (on sent une toute petite touche made in 70s). D’ailleurs, il se dégage de cette piste un sentiment de sérénité que l’on retrouve un peu dans « Extraordinary », le premier single de « Wild Hope », l’album de précédent de Mandy.

Avec la sixième piste de l’opus, « Everblue », on assiste à un léger changement d’ambiance : que ce soit dans les paroles et dans la musique, on ressent une atmosphère plus sombre, plus mélancolique… ce qui n’est pas sans rappeler l’univers de Rachael Yamagata (qui a écrit pour le précédent disque de Mandy, l’excellente piste qu’est « Ladies Choice »). Après le petit interlude (déjà évoqué dans le paragraphe précédent), passons directement à une piste un peu plus légère… du moins en apparence : il s’agit de « Love To Love Me Back », une petite country/pop très entraînante mais qui au final, se révèle être un peu plus mélancolique (surtout dans les paroles). Venons-en maintenant à la piste que je préfère de l’album « Amanda Leigh » : je veux parler de « Indian Summer », une ballade encore plus mélancolique (co-écrite par la chanteuse, Mike Viola et Inara George) que la chanson précédente. Outre la très bonne interprétation proposée (qui renfonce ce sentiment de tristesse), les arrangements sont des plus classieux… dommage que la chanson soit si courte (elle dure moins de 2 min 30). « Nothing Everything », l’avant dernière piste du disque, vient apporter un peu de peps et à vrai dire, on ne va s’en plaindre. Toujours est-il que cette chanson pop/folk est des plus rafraîchissantes et que certains artistes du genre ne l’auraient pas renié. Comme pour marquer un cycle, c’est en douceur que se clôture l’album. « Bug », la fameuse chanson en question, se démarque des pistes précédentes grâce à son caractère plus dépouillé mais j’avoue que j’ai encore un peu de mal pour l’apprécier à sa juste valeur… ça viendra avec le temps.

On garde (surtout): Indian Summer, Fern Dell, Song About Home, Nothing Everything
On zappe: aucune.

Conclusion : De toutes les copies de Britney Spears lancées au cours des années 1999/2000, Mandy Moore est probablement l’une de celles qui s’en tirent le mieux : non seulement, elle est parvenue à gagner en crédibilité en s’aventurant dans un registre musical qui lui convient davantage (ce changement a été amorcé en 2004 pour rappel) mais elle a également réussi à conserver une très bonne image auprès du public (N’est-ce pas Jessica ?). Pour finir, je vous recommande sincèrement « Amanda Leigh » : cet album s’écoute avec énormément de plaisir et mérite qu’on s’attarde dessus. Je n’espère plus qu’une chose : que l’album fonctionne un peu dans les charts U.S… réponse la semaine prochaine !

Pour conclure ce petit article, je vous propose de découvrir "Indian Summer" ainsi qu'une session live acoustique (divisé en quatre parties).

Lire la suite >>

jeudi 28 mai 2009

Clip | Lady GaGa - Paparazzi


Le clip de Paparazzi est grandiose. Vive Lady GaGa, vive la pop music.
C'était une journée Lady GaGa, sur Hall-Musique, involontairement.
Lire la suite >>

Making-Of | Lady Gaga - LoveGame

Après Eh Eh, Lady Gaga, dernier phénomène pop en date, nous livre via You Tube le Making-Of de son nouveau titre Lovegame. On vous a déjà montré le clip et c'est Lady Gaga qui vous invite elle même à découvrir l'envers du décor. Interviews de quelques membres de l'équipe à l'appui, ils vous plongeront sans nul doute dans l'atmosphère du clip. Let's have some fun, lalala...


Lire la suite >>

Clip | Kanye West - Paranoid

En 24h Chrono (référence, tadam), Kanye West a réussi à faire plus kitsch que nos 5 poupées chattes réunies. Des effets dignes des années 80, une Rihanna qui se prend pour une actrice et qui nous fait la promo de ses cheveux sont l'atout majeur de cette nouvelle fournée du rappeur US. On s'en va ré-écouter Love Lockdown, nous.


Lire la suite >>

La surprise du jour, HM



On est comme ça, chez Hall-Musique : altruistes. Et parce qu'il n'y a pas de meilleure façon de commencer une journée qu'en se régalant les yeux, nous pensons à notre public masculin, et souhaitons lui offrir un cadeau digne de l'évènement. Évidemment, nous ne pouvons pas mettre les autres photos directement sur le blog, ça ferait mauvais genre.


Non, en fait on a pété un record de visites, hier. On est carrément contents. C'est notre façon à nous de vous remercier. Allez, arrêtez de chouiner, c'est pas SI affreux. Altruistes, je vous l'ai dit.


PS : On est d'accord, deux beautés valent mieux qu'une, non ?
Lire la suite >>

Clip | Pony Pony Run Run - Hey You !

Il a été dévoilé il y a deux jours, et nous, Pony Pony Run Run, on aime.
Mais bon, là, il ne faut peut être pas pousser. Oui la chanson, Hey You, est géniale... mais le clip façon "hop hop souvenir de vacances sur mon Nokia", j'adhère moins. Disons que ce n'est pas tout à fait ce que j'attendais.
Allez, c'est le premier essai.
Et puis on est chauvin.
Donc ce clip est génial.

Ah, vous voulez le voir, peut être ?




Lire la suite >>

mercredi 27 mai 2009

Katy Perry nous parle de son prochain opus.


Son nouveau titre, Waking Up In Vegas, est en passe de devenir aussi populaire qu'I Kissed A Girl ou Hot'N'Cold , mais Katy Perry n'est pas le genre de fille qui se contente de ce qu'elle a. Interrogée pour savoir si un prochain single suivrait, Katy déclare: "Non, le label m'avait parlé de sortir "One Of The Boys" plus tard... Mais je leur ai dit de laisser les radios jouer les titres qu'ils voulaient après ce single qui ,lui, est officiel. Je suis vraiment impatiente de faire un nouvel album et d'enregistrer des nouvelles chansons. Les 4 singles et l'exploitation discrète de Ur So Gay ont montré une bonne facette de cet album."

Un deuxième album en 2010 ? "En effet. Je ne veux pas me sentir sous pression, mais j'espère une sortie au printemps 2010. Un single sera dans tous les cas au moins lancé d'ici là." "Le deuxième album est vraiment important pour moi, car il va décider si je suis faite pour ça ou non."

Surfant sur son succès, Katy réunira son équipe de choc: Max Martin, Dr Luke et Greg Wells et espère travailler avec Guy Sigsworth et Calvin Harris: "Oui, je vais me servir de toute cette effervescence et foncer - "Oui, je veux bosser avec toi, car tu n'aurais travaillé avec moi il y a 5 ans de ça". En voilà une qui n'a pas froid aux yeux.
Lire la suite >>

# 33 | J-Music Session: Aira Mitsuki - Barbie Barbie


Jeune artiste ayant démarré sa carrière en 2007, Aira Mitsuki avait réussi à l'époque à attirer un peu d'attention sur elle grâce son premier single "Colorful Tokyo Sounds N°9" qui fut utilisée pour le Transformers Café (un café au couleurs du film '"Transformers" si vous préférez). Grâce à cette exposition non négligeable, la jeune femme parvient à signer un contrat sur une major et a commercialisé par la suite "China Discoteca" et un autre single en indie ("Darling Wondering Starring/ STAR FRUIS SURF RIDER"). Alors que ces deux mêmes singles étaient tout-à-fait honorables (voire plutôt bon pour le single indie), les choses vont se gâter avec "C.O.P.Y", le premier album de la chanteuse. En effet, en dehors des pistes déjà sortis en single, les pistes inédites ne tiennent pas la route: on a en effet affaire à une bouillie électro/pop pour le moins insupportable. D'ailleurs, le disque en question n'a pas marché au moment de sa sortie (tous commes les singles d'ailleurs)

Malheureusement, Aira s'entête à vouloir poursuivre dans la voie dans laquelle elle s'est engagée. Résultat des courses: les singles s'enchaînent et se ressemblent (bon, je vais être gentil, "Valentine Step", un single sorti commercialisé en indie, changeait un tout petit peu grâce à ses influences latino). Du côté des clips, ce n'est guère mieux d'ailleurs: aucun d'entre eux n'est intéressant. Afin d'introduire le second album de l'artiste ("PLASTIC", album prévu pour le 22 Juillet 2009) et d'accompagner la sortie d'un premier DVD live, la maison de disques a décidé de commercialiser un nouveau single (sorti en même temps que le DVD soit le 20 Mai 2009): "BARBIE BARBIE". Honnêtement, le label aurait mieux fait de s'abstenir: non seulement, la chanson est ratée mais au niveau visuel (pochette et clip), c'est encore pire. Aira se voit affublée d'un look absolument grotesque et manquant clairement de goût... même Namie Amuro n'aurait pas osé s'exhiber avec un tel accoutrement.

J'espère sincèrement qu'Aira parviendra à se sortir de cette mauvaise passe mais à mon avis, il va falloir attendre un peu. Pour conclure cet article, voici l'objet du crime:



En bonus, je vous propose de découvrir les clips de "Colorful Tokyo Sounds n°9" et de "China Discoteca".

Lire la suite >>

#2 | Le Chiffre : Kris Allen VS Adam Lambert


11


C'est le nombre de titres que Kris Allen, gagnant de la dernière saison d'American Idol, classe dans le Hot Digital Songs 200, cette semaine (aux USA, donc).
Evidemment, le titre classé le plus haut est No Boundaries, premier single, écoulé cette semaine à 134.000 exemplaires. Un résultat contrasté finalement car le titre n'entre que 4ème, là où il est de coutume de voir le gagnant s'envoler la première semaine, avant de se vautrer sévèrement la suivante. Mais un résultat à nuancer par la mise à disposition d'un pass permettant de télécharger les prestations de l'artiste (pour quelques dollars de plus), et justifiant donc l'apparition de 10 prestations dans ce top200. Un résultat à nuancer également ne serait-ce qu'en constatant qu'à la 5ème place entre sa version de Heartleass (originalement interprêté par le vocoder de Kanye West), avec 125.000 téléchargements. Au total, Kris a écoulé cette semaine 471.000 téléchargements (calcul à la louche) cette semaine, et 10.000 exemplaires (en téléchargement toujours), de la compilation regroupant ses meilleures prestations.
Et qu'en est-il de l'autre finaliste, Adam Lambert ? Il est, avec ses 381.000 téléchargements cette semaine, loin de démériter. Sa version de No Boundaries est certes loin derrière celle de Kris (43ème avec 35.000 téléchargements), mais la compilation de ses prestations se paye le luxe de faire la nique à celle de Kris, en se classant 33ème avec 15.000 téléchargements.

En bref (je vous sens perplexes), cela nous donne donc :

Nombre de titres classés dans le Digital 200
Kris Allen : 11 | Adam Lambert : 14

Nombre de téléchargements cette semaine
Kris Allen : 471.000 | Adam Lambert : 381.000

Compilation des prestations
Kris Allen : #50 (10.000 ex.)| Adam Lambert : #33 (15.000 ex.)

Comme un parfum de revanche.
Comme si la finale n'était pas encore jouée.

En attendant, vous pouvez comparer "qualitativement" ce qu'il en est :



Je pense préférer la version d'Adam. Sans vouloir vous influencer, bien sûr.
Lire la suite >>

Preview | Lady Gaga - Paparazzi


C'est un peu la feinte du jour. Non, nous n'avons pas en exclusivité mondiale les 30 premières secondes du highly anticipated (tu ne nous comprend plus ? Muni toi de ton Robert et Collins, et toi aussi tu seras aussi branchouille que Hall-Musique) videoclip de Paparazzi, , 5ème extrait de The Fame. Mais on à ça. Ce qui devrait être la pochette du nouveau single de Lady Gaga, et qui en fait, comprend des "extraits" photos du clip. Non, on ne vous rembourse pas votre minute trente, rien n'est jamais perdu quand il s'agit de pop-music.


Lire la suite >>

Chez Kitsuné, c'est déjà l'été

Kitsuné, le label éléctro branché parisien (Digitalism, La Roux ...), s'apprête un sortir un nouveau tube en puissance. Le groupe concerné cette fois ci est assez peu connu du grand public. Il s'agit de Classixx, avec leur titre "I'll Get You". Pour les nombreux qui ne connaissent pas Classixx, sachez que Michael David & Tyler Blake sont 2 américains qui se sont, entre autre, fait connaître par leur remix pour Beni ("My Love Sees You"). Le titre s'était retrouvé #1 des écoutes sur Hype Machine il y a quelques mois. Mis à part ça, pas grand chose, si ce n'est quelques remixes pour le dernier Phoenix, les Ting Tings ... et un EP passé inaperçu.
Les voilà donc aux commandes de leur dernier maxi, I'll Get You, ou Jeppe (qui chante un peu comme Richard Archer des Hard-Fi) pose un vocal qui devient, avec les synthés, le gimmick accrocheur de la chanson. Pour accompagner la sortie digitale du titre (le 1er Juin), Kitsuné a fait appel à Mark "Cobrasnake" Hunter, photographe habitué dans les photos de soirées hype à la Lastnightparty.com (faut aimer) pour réaliser une vidéo qui sert de clip promotionnel. Le clip est ultra basique (une fille qui va à la plage en vélo, en gros) et au budget visiblement inexistant, mais parvient à rappeler que ce titre fait très "estival". Découvrez plutôt ...


Un grand merci à Philom qui m'a fait découvrir ce titre.
Lire la suite >>

Clip | The Pussycat Dolls feat. Nicole Scherzinger - Hush Hush

Une chose est maintenant sûre, qu'elles vendent ou non, les PCD ont une politique: on exploite, on exploite, on exploite. Histoire de dépasser le million avec Doll Domination et sa nouvelle ré-édition (contre 5 millions de plus pour le premier opus), les filles nous sortent un tout nouveau titre, avec un clip qui les feraient presque passer pour des filles plus classes. Mais personne n'est dupe, même si malgré tout, en visionnant le vidéo-clip d'Hush Hush (soit Chut, Chut), on a aimé:

  • les cheveux de Nicole qui ne gouttent pas
  • le bain glamour avec boucle d'oreilles 12 carats et maquillage de circonstance
  • la mousse collante qui te cache la raie de la fesse et le téton
  • le côté poupée avec... la maison de poupée. C'est fort comme concept.
  • Perez et Carmen qui sont de la fête
  • Les chorés toujours pleines de bon goût
  • savoir qu'elles ont dû se massacrer la tronche entre chaque scène
  • les escaliers d'Harry Potter
  • l'ambiance disco de folie, les patins à 4 roues, et Nicole totalement défrisée

Cette vidéo des Pussycat Dolls remplie à 300% son contrat. Car oui, mesdames et messieurs, nous avons notre nouveau levée de jambe !

Lire la suite >>

Vanessa Williams - The Real Thing


Alors comme ça Wilhelmina Slater s'improvise chanteuse? Ne cherche-t-elle pas à surfer sur le succès que lui rapporte "Ugly Betty" pour assouvrir un caprice de star? Je préfère vous arrêter tout de suite: la réponse est non! En parallèle à sa carrière d'actrice, Vanessa Williams (une ancienne Miss America... pour être plus précis, la première afro-américaine a remporter ce titre) a également mené une carrière de chanteuse... à succès! Non, je ne plaisante pas: entre 1988 et 2005, la chanteuse a commercialisé 7 albums (4 albums originaux, 2 albums de Noël, un album de reprises) et une best-of en 1998. Durant cette même période, Vanessa Williams a classé de nombreux titres dans les classements US ("Dreamin", "Save The Best For Last", "The Sweetest Days" ou encore "Colors Of The Wind") et obtenu pas moins de 16 nominations aux Grammy Awards... rien que ça!

4 ans après la sortie de l'album de reprises "Everlasting Love", Vanessa revient avec son 8ème album studio, "The Real Thing". Cet album sera commercialisé par le label Concord Records dès le 2 Juin et comprend 11 titres dont deux titres écrit par BabyFace, une reprise d'une chanson de Bebel Gilberto ("Close To You") ou encore une de Bill Withers ("Hello Like Before"). Et pour accompagner la sortie de cet album, pas moins de 3 vidéos promotionnelles ont été tournées: une pour "Breathless", une autre pour "Close To You" et enfin, une dernière pour le premier single de l'album: "Just Friends". Soyons honnêtes, ces vidéos sont très simplistes mais elles ont le mérite d'être agréables. Ces trois chansons nous offrent par ailleurs un bel aperçu de la direction musicale empruntée par Vanessa pour ce disque à savoir un mélange entre pop, jazz ou encore bossa nova.

Pour conclure, voici les vidéos de "Breathless", "Just Friends" et "Close To You". En bonus, je vous propose également de découvrir les tubes qui ont jalonnées la carrière de Vanessa.

Lire la suite >>

mardi 26 mai 2009

The Saturdays - Work (vidéo)

C'est tout chaud, on le découvre en même temps que vous. Cinq jolies paires de... jambes sur un podium, qui finissent sous une pluie d'étincelles. C'est simple comme bonjour (Rihanna était déjà passée par là) mais ça fonctionne. Pour le plaisir des yeux, les filles jouent sur la corde sexy dans leur hangar sordide.
The Saturdays - Work
The Saturdays - Work
Lire la suite >>

La chanson du jour HM | Ryan Tedder - Battlefield


Bon, on vous a parlé de Battlefield par Jordin Sparks, donc vous connaissez cette version (sinon je crie, hein). Mais aujourd'hui, c'est une bonne surprise (ou pas ?) que la toile a reçu : la version originale, la démo, par Ryan Tedder, producteur du titre.
Et force est de constater que, chantée par Ryan, la chanson déjà riche en émotions prend une toute autre dimension : celle d'un homme, à bout (sur le champ de bataille, oui, c'est bien). Ceci dit, on réalise bien que Jordin a été une jeune fille très docile (oh les tordus), et qu'elle a bieeeen suivi les instructions de M. Tedder. Elle a certainement juste eu le droit à un "Hmmm, Ryanou (Ryanair ? Oh non c'est nul !), je pourrai faire des ohooohoohoooooohoh sur la fin ? Oh puis vire moi ces cloches aussi !"


Alors, rien que pour ça (et parce que personnellement je "surkiffe ma race". Et aussi parce que c'est légal, c'est une démo), nous vous mettons le titre à disposition.
Alors, kékondit ? Merci Kiki !

Téléchargement / Download

Vas y Ryan, fais péter tes démos de Halo, Already Gone et Bleeding Love !
Lire la suite >>

Le nouveau Depeche Mode est cool.


Peace est le second extrait du nouvel album de Depeche Mode, Sounds of The Universe. Dans le single simple, vous pourrez profiter d'un remix de SixToes, et d'une édition limitée comprenant, entre autre, des versions par Sander Van Doorn ou encore Justus Köhncke.
Selon DepecheMode.be, vous pourrez également profiter sur différentes versions du single d'un remix de MGMT pour le titre Fragile Tension, et d'un remix de Come Back par Jonsi (leader de Sigur Ros). Pour ce qui est de la chanson originale, sachez que pour une fois, et c'est assez rare, Dave Gahan (le chanteur) est en synchro sur le refrain avec Martin L. Gore (celui qui a écrit la majeure partie des chansons depuis le début du groupe), qui ne chante que très rarement, bah oui sinon, à quoi servirait Dave, hein. Le titre est sombre, comme le reste de l'album, avec des synthés tout du long. Le résultat est sympathique, et à la fois différent du premier single, Wrong, plus nerveux.
Profitant d'une pochette hors du commun (c'est ironique) reprenant celle de l'album, le single est programmé pour le 15 Juin.
Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez payer (oui oui, payer) 4 dollards pour obtenir les différentes parties du morceau, et ainsi le remixer, le triturer. Ca se passe sur Beatport.
Lire la suite >>

[Remix de la semaine] Passion Pit - The Reeling (Calvin Harris Remix)


Pour ce nouveau volume du "Remix de la semaine", j'ai décidé (enfin, nous puisque j'ai découvert le remix en question par l'intermédiaire de Johann, l'autre responsable de la rubrique) de vous présenter un remix "The Reeling", le premier single major du groupe américain Passion Pit (extraite de leur premier album "Manners").

Parmi les quelques remixes de la chanson, celui qui a le plus attiré notre attention est celui signé par l'un des artistes phares de la scène électronique actuelle: nous voulons parler de Calvin Harris. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce remix déménage: rythmique et arrangements électros/house pour le moins efficaces (et qui donnent l'impression de replonger dans les années 80) sont les principaux éléments qui vous feront apprécier cette version (qui permet également au public de découvrir la chanson sous un angle plus dansant).

Cliquez vite sur le lien ci-dessous pour découvrir ce remix:


Lire la suite >>

Aqua - Back In The 80's


Ils ont bercés notre adolescence avec leurs pistes acidulées et leurs clips bubble-gum à souhait ("Barbie Girl", "Doctor Jones", "Roses Are Red" et j'en passe) Et oui, huit ans après leur séparation soudaine (soit en 2001), les membres du groupe danois Aqua font enfin leur grand retour sur la scène musicale. Au programme: une tournée en Scandinavie et un nouvel album qui n'est autre qu'un best-of sobrement prénommé "Greatest Hits" (commercialisation prévue pour le 15 Juin 2009 en Scandinavie).

En attendant de découvrir la tracklisting de ce best-of (car elle n'a toujours pas été publiée!), je vous propose de découvrir l'une des chansons inédites qui sert de single promotionnel pour le disque. Il s'agit de "Back In The 80's", une piste qui surprend au premier car elle s'aventure davantage dans l'électro/pop (contrairement aux productions passées d'Aqua qui elles, s'aventuraient davantage dans l'euro dance). Néanmoins, si il y a un élément qui n'a pas changé, c'est le côté léger qui se dégagent des paroles: ici, on a le droit à un petit hommage bien sympathique aux années 80. Pour l'heure, nous ne savons pas si une vidéo sera tournée mais on espère toujours!

Pour conclure cet article, voici "Back In The 80's"! cliquez sur l'un des deux liens ci-dessous:


ou



Lire la suite >>

lundi 25 mai 2009

La suggestion: Owl City


Owl City c’est Adam Young, un américain dans la vingtaine qui est parvenu à s’imposer comme une nouvelle figure de la scène électro/pop. Sans l’aide de major, le chanteur, compositeur et auteur a réussi à se faire en moins de deux ans un nom et à produire des dizaines de chansons.

Originaire du Midwest profond, Adam a toujours entretenu un rapport étroit à la musique même sans formation spécifique. C’est en 2007 que cette relation prend une réelle dimension avec la sortie d’un premier EP : Of June. Quelques mois après le premier buzz d’Owl City sur Myspace, ce disque conquiert le cœur de la presse spécialisée. Ses sept titres révèlent l’incroyable talent du jeune homme à réaliser des musiques électroniques savoureuses, aussi légères qu’aériennes à l’image d’Hello Seattle le titre phare. Dans presque tout le processus de production, son Mac prend part, ainsi que l’auto-tune qu’il use sans limite. Et pourtant malgré tout ce trafic, son univers semble intact. Adam Young délaisse l’aspect artificiel des sons synthétiques et revient toujours à quelque chose d’organique. Il suggère ainsi une ambiance naturelle et pacifique. Ce constat, valable pour l’ensemble de sa discographie, lui a valu d’être comparé à PlayRadioPlay et HelloGoodbye qui ont une approche assez semblable.
Pour son premier album Maybe I’m Dreaming (classé #23 du top albums électro), le garçon est devenu plus lunaire que jamais. Avec sa musique, le terme planant prend tout son sens. On The Wing, mon morceau préféré, est poétique dans le fond, mélodieux sur la forme. Mais c’est tout l’opus qui donne cette impression : celle d’un disque qui nous veut vraiment du bien. Reposant et vivifiant.

Hot Air Balloon, son premier single qui vient de sortir, suit les mêmes préceptes. Plus pétillant peut-être, il prendra rapidement le chemin des radios aux USA, même si on ne s’attend pas à le voir débarquer dans le Top 40. Prélude à son deuxième album, Ocean Eyes qui sortira le 1er septembre 2009. Sa signature chez Universal Republic en février dernier, permettra au moins une diffusion, dans les règles et décente, de ce cd qui s’annonce fidèle à l’esprit du précédent. La bulle d’air qu’on attendait ?
Désormais en tout cas sa popularité dépasse le simple cadre de la communauté Myspace. Elle se mesure partout sur internet et le continent nord-américain, où il fait parler de lui, comme en première partie de Relient K un grand groupe de rock chrétien - Owl City cite la foi et la religion comme inspirations majeures. Premier phénomène « christian electro » ? - … On ne serait d’ailleurs pas surpris de l’entendre dans un épisode de Grey’s Anatomy prochainement.

Owl City - Hot Air Balloon


Owl City - On The Wing

Tout le mois de mai, Hot Air Balloon est gratuit sur son site, dépêchez-vous ! Pour le recevoir, il suffit de s’inscrire à la newsletter.
Lire la suite >>

Au fait, vous n'êtes pas au courant ?


Mariah Carey, qui a envie de faire oublier le gros plouf qu'a fait son E=MC2 sorti il y a un peu plus d'un an, est d'ores et déjà en train de fignoler son nouvel opus. Accompagnée de Jermaine Dupri, James Wright (avec qui elle aurait composé ce qui pourrait servir de premier single, et qui s'intitulerait The Silence) ou encore The Dream, la chanteuse a récemment dévoilé sur son Twitter le nom de son 12ème album: Memoirs Of An Imperfect Angel.
Un extrait du titre Hate U est écoutable ici, l'album quant à lui, est attendu à la fin de l'été.

D'ici là, vous pouvez toujours matter ses seins
Lire la suite >>

The Script : 5ème et ultime single


"Quand c'est bon, on gaspille PAS"
Ce proverbe bien connu, de ma grand-mère, s'applique tout à fait au premier album des irlandais The Script, et ils l'ont bien compris (ils connaissent certainement ma grand-mère).
Ainsi, après We Cry, The Man Who Can't Be Moved, Breakeven, et Talk You Down, c'est au tour de Before The Worst d'être exploité en single. Une exploitation également synonyme de fin d'exploitation pour cet opus qui aura fait vibrer nos voisins Outre-Manche, comme en attestent ses classements.
Alors oui, peut être que, pour la cohérence de l'exploitation, il eut été bon d'exploiter The End Where I Begin (on a fini l'exploitation maiiiiis c'est que notre début). Before The Worst n'en demeure pas moins un très bon choix, efficace, mais qui patira certainement du succès de l'album et sortira dans un relatif anonymat. Pas si grave, ceci dit, l'album se maintiendra dans les classements, c'est l'essentiel.

A noter qu'en Australie, Breakeven, actuellement exploité rencontre un vrai succès, puisqu'il s'y est offert, aujourd'hui, un podium. Pas mal.

Lire la suite >>

Clip | Noisettes - Never Forget You



Alors que Don't Upset The Rhythm commence à peine sa carrière de notre côté de la Manche et que leur projet d'exploitation américaine de l'opus Wild Young Hearts est connu, Noisettes dévoile le nouvel extrait du dit album : Never Forget You.
Une chanson classe, un clip tout aussi classieux, un rythme entraînant et estival : me prend l'envie de rouler, coude à la portière de mon cabriolet rouge, avec cette chanson dans mon autoradio. Ne me manque plus que le cabriolet rouge.

A noter que le troisième extrait de l'album sera Every Now And Then, en août (en Angleterre).
Lire la suite >>

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs
toute la culture sur ulike



Fans clubs et communautés de fans - Le réseau Purefans